par Samira Piana

« Le tourment des Hommes ne vient pas des choses, mais des idées qu’ils ont des choses. » Epictète

Dans un autre temps, une autre dimension, des Êtres de lumière continuent d’évoluer, d’apprendre. Ils vivent d’un amour inconditionnel pour leur prochain. Les familles s’unissent, se rencontrent, se croisent. L’infini éternité du bonheur prend forme sans notion de temps, sans questionnement puisque les réponses sont en Soi.

L’évolution de la conscience se fait sur le plan terrestre et se poursuit sur le plan astral. Un jour, le besoin de la densité se fait sentir. Un jour l’expérience de la matière existe. Nos guides nous accompagnent. Ils sont là avec nous pour valider notre mission de vie.

L’éternel recommencement pour affiner notre Être multidimensionnel, pour aller à la rencontre de notre Moi. La tâche semble ardue pour nous tous qui sommes ces humains qui viennent expérimenter. Mais si nous contactions plus souvent notre Être spirituel, nous prendrions la vie avec beaucoup plus de philosophie.


Certains auront passé au premier plan, leur vie matérielle avec l’abus de pouvoir, la compétitivité, une communication humaine malade, un rapport à l’autre en perdition sans jamais évaluer les valeurs de la vie mais simplement leur place dans la société.

Pour d’autres, la tête dans les nuages, aura eu raison d’eux du fait qu’ils aient occulté l’alliance de la matière et de l’éveil spirituel.

Chercher l’équilibre pour donner le meilleur en commençant par Soi. Oser rencontrer l’autre en augmentant le niveau relationnel. Nous ne sommes pas rien. Nous sommes des Êtres en possession d’une partie Divine. Combien de fois par jour, écoutons-nous l’autre avec cette intime conviction que c’est une communication d’âme à âme et non pas d’être dans l’attente de quelque chose qui pourrait nous désarçonner ? Est-il arrivé hier de regarder son semblable avec un cœur ouvert et une écoute active ?

Mon Dieu, la Vie est un cadeau. Ce cadeau d’une rare richesse. Nous sommes des Êtres évolués, reconnaissons notre pouvoir Divin pour en faire l’usage qui advienne. Soyons humble et aimant.

La conscience collective évolue vers de nouvelles colorations positives malgré ce que l’on en dise. Mais il y a encore trop de révoltes intérieures, trop d’insatisfactions, trop de désarrois, trop de déséquilibre…
Lorsqu’une personne exprime une colère où le besoin ardent de trouver le bonheur, son conflit n’est pas avec nous mais bien avec elle-même.

Le plus souvent, constater les besoins de vivre en harmonie avec Soi, régler les conflits que l’on a enfoui lorsque l’on s’est construit, constitue le début d’un nouveau chemin.

Alors face à cela, tout peut apparaître immense, ingérable tellement tout remonte à la surface de manière brutale.

Le flou étant présent, le sentiment d’être perdu prenant de plus en plus place car « la machine à mentaliser » prend corps, il devient nécessaire de ne prendre aucune décision ou de prendre position.

Ne jugeons pas les événements du passé, ils sont là pour nous servir, pour nous faire grandir. Et tout en les-considérant, accueillons-nous avec bienveillance. Pour pouvoir donner de nous-mêmes,  sans attendre en retour, il  est essentiel d’avoir lâché toutes les positions de victimes, persécuteurs, sauveurs que nous jouons tour à tour. Mais pour agir dans ce sens, il faut être conscient de ce que nous jouons comme scénario, celui qui mène le plus souvent au coup de théâtre indubitablement.

Prenons conscience que lorsque notre énergie baisse, nous devenons englués dans les « formes pensées » négatives et que ce chemin-là ne permet pas le discernement. Faire fausse route nous éloigne de notre Pouvoir Divin, et de la direction que nous avions programmée. Mais si ce lâcher prise ne vient pas, ce n’est pas grave, nous nous éloignerons un temps pour arriver quand même un jour à destination.

Écoutons notre voix intérieure et admettons aussi que la voix des anges passe par les humains et qu’à ce moment-là c’est la quintessence qui en ressort.

Décrochons des abîmes et prenons un peu de hauteur au sujet des situations douloureuses, pour notre bien-être et pour celui de ceux que nous aimons.

L’optimisme est de rigueur, il permet d’avancer justement. Présentement respirons.
Notre souffle est la Vie. Il nettoie les résidus nocifs et nous connecte à notre Moi. Nous avons le choix de choisir notre vie. Il nous appartient de remonter la pente, et de relativiser quoi qu’il nous arrive. 

Chaque incarnation représente une aventure. C’est une exploration de tous les instants de notre vie avec des découvertes spectaculaires, drôles, tristes, émouvantes… Nos émotions ne peuvent que bien s’exprimer. La mission qui nous est donnée est taillée sur mesure pour que la satisfaction et la joie qui en résultent soient teintées de magie. Ces bonheurs qui chaque fois nous montrent que la Vie est un fabuleux trésor.

Trouver son équilibre, s’aligner sont les priorités individuelles pour bien vivre ensemble.
Passer à l’action, oser se découvrir sont les aspects d’une évolution de sa conscience.
Vivre l’instant présent, positiver et demander de l’aide, c’est  s’accorder les pleins pouvoirs pour aller son chemin. Le reste n’en sera qu’immensité, joie et bonheur.

Que la Foi soit en nous pour aujourd’hui et pour toujours.

Pour mieux connaître ou communiquer avec Samira cliquer sur L'ETRE EN CHEMIN
Source: LaPresseGalactique.com