BjEojiAIEAATaQZ.jpg

Avril mois du printemps 
    Est celui des averses
Jour après jour le vent
Sur le sol les déverse.

 

Les prés sont verdoyants
et les arbres s'habillent
D'un feuillage ondoyant
Que la brise brandille.

 

S'il commence à pleuvoir
Dès lors sous la pluie fine
Pataugent les canards
Dont le corps se dandine.  

                                    

Puis le soleil revient
Les gouttes cristallines 

De pluie dans les jardins
Sur les fleurs s'illuminent.    

                              

Sans l'éclaircie du ciel
Comme un heureux présage
Surgit un arc-en-ciel
Irisant les nuages.

 

Robert Calmels

 

Dans les bois

MSANGE-1

 

Au printemps l’oiseau naît et chante :
N’avez-vous pas ouï sa voix ?…
Elle est pure, simple et touchante,
La voix de l’oiseau - dans les bois !

 

L’été, l’oiseau cherche l’oiselle ;
Il aime - et n’aime qu’une fois !
Qu’il est doux, paisible et fidèle,
Le nid de l’oiseau - dans les bois !

 

Puis quand vient l’automne brumeuse,
il se tait… avant les temps froids.
Hélas ! qu’elle doit être heureuse
La mort de l’oiseau - dans les bois !

 

Gérard de Nerval

L'art de vivre libre

http://lartdevivrelibre.over-blog.net/