Année universelle 8Après le « voyage intérieur » de l’année 7, il est temps de trier et de mettre de côté tout ce que l’année 8 va balayer car elle nous invitera à concrétiser tout ce qui a pu être pensé l’année précédente et propulsera la transformation au premier plan. Il est bon de faire en sorte qu’elle soit réussie.

La vibration du 8 est très énergétique, le revers de la médaille étant qu’elle accentue autant la réussite que les échecs.

En fait, la leçon du 8 est ambigüe. À l’image de son graphisme, elle est double et nécessite une maîtrise aussi bien spirituelle que matérielle.

La 8 nous rappelle que le monde concret, la réussite sociale, l’ambition et l’exercice du pouvoir n’ont d’avenir que si l’esprit sous-jacent garde comme finalité l’expansion, l’aisance, la croissance… de tous et pas seulement de ses intérêts personnels.

Ainsi, il est impératif de concilier le cœur et l’esprit car l’équilibre ne peut jaillir que de cet accord.

C’est le temps de la moisson où tout ce qui a été semé au cours des années précédentes portera ses fruits et préparera le 9, la fin du cycle. Comme celui de la libération de la puissance intérieure, et du vécu de l’expérience de la mutation. 

C’est un des Nombres les plus sacrés puisqu’il réunit les deux mondes, le physique et le spirituel dans une circulation spiralée. Couché, il devient lemniscate, symbole de l’infini.

Au cœur de nos cellules, la structure de la molécule d’ADN représente deux hélices entrelacées. Ainsi, le même mouvement est présent dans le microcosme (notre corps) et dans le macrocosme (l’infini de l’espace).

Symbole d’équilibre et d’éternité, le Nombre 8 incarne aussi la Terre.
Pour Pythagore il était avant tout symbole d’harmonie.

Par extension, les Pythagoriciens en ont fait celui de l’amour et de l’amitié, de la sagesse et de la réflexion. 
Dans l’Égypte antique, il était le nombre de l’ordre cosmique car par son aspect totalisateur, il est celui de l’équilibre, des quatre points cardinaux et des quatre directions. Cette fonction est d’ailleurs reprise par un grand nombre de cultures.

Chez les bouddhistes, il existe huit chemins menant au Nirvana, cette philosophie étant également basée sur huit règles de conduite ; par ailleurs il y a huit degrés pour les moines qui prononcent huit vœux.

En Chine, on trouve les 8 pétales du lotus, les 8 sentiers du Tao, les 8 piliers du Ming-Tang. Le fait de se trouver à huit à table est un heureux présage.
En Inde, le Dieu Shiva a 8 formes, le Dieux Vishnou 8 bras.
En Afrique le chiffre 8 est symbole de création.
Dans l’Islam, on notera les 8 portes du paradis.
Les chrétiens reconnaissent 8 anges porteurs du trône céleste, les 8 catégories de bienheureux et ce Nombre est associé au Christ ressuscité comme un symbole de complétude, de renaissance et de résurrection.

Du symbole représentant l’infini, aux quatre boucles des deux serpents enroulés du caducée d’Hermès qui se font face, les symboles associés au 8 renvoient à l’idée de cycle, d’éternité, de force et de dualité.

Il nous aide à transmuter ce qui nous plombe en or, suggère de recycler, dépolluer, et nettoyer.

Nombre de l’infini, symbolisant l’équilibre cosmique, il invite à harmoniser la circulation des énergies pour mieux ressentir la puissance globale de l’être ; il communique l’alternance des polarités, comme la danse incessante du Yin et du Yang, qui s’attirent et se repoussent pour créer une énergie androgyne d’une puissance phénoménale.

Le Maître Nombre 888 est assimilé à l’énergie christique, conçue comme celle de la Grande Vie, contenue dans tous les atomes de notre corps. Si elle s’offre librement, c’est à nous de voir quel usage nous en ferons.

C’est donc l’éternité qui circule en nous, pour signifier que tout départ revient à sa source et que tout mouvement porte en lui sa cause et son effet, d’où la loi du retour, ainsi l’on parle du 8 comme du Nombre karmique ou comme des héritages familiaux  et transgénérationnels de la lignée. 

La balance est aussi un symbole percutant qui entraîne avec lui sa part de dosage dans l’équilibre humain puisque l’énergie cosmique ne supporte pas le « trop » ni le « pas assez ».

Ces éléments renvoient à la Lame de la Justice dans le Tarot dont les deux plateaux appellent à équilibrer la raison et l’intuition, le cerveau droit et gauche, et, tenant le fléau de la balance au niveau du cœur, la vérité ne peut sortir qu’ainsi.

En parlant de cet Arcane, j’évoque d’ailleurs davantage la justesse intérieure, que nous sommes appelés à trouver, que l’équilibre nécessaire entre la justice et la miséricorde. La Lame symbolise d’ailleurs cette Justice Cosmique, immanente, bien supérieure à celle des hommes.

Son épée signifie l’exigence, d’abord envers soi, du courage de se regarder en face et de ne pas se mentir.

Je vous recommande la lecture de la description de cette Lame car les deux Archétypes se complètent et s’enrichissent :

http://tarotpsychologique.wordpress.com/2012/03/06/la-justice/

Comme la Justice, le 8 nous invite à voir clair dans les profondeurs, là où se cachent nos défis profonds, nos besoins fondamentaux et bien sûr, nos ombres. 

La maîtrise des règles du jeu de la vie permet de créer l’abondance. Le 8 nous apprend à explorer et utiliser toutes nos capacités et à passer des paroles aux actes. Il nous propose de nous reconnecter à notre nature véritable, à respecter nos valeurs et nos engagements.

Ainsi, la Vie qui croît grâce à la Lumière Divine en chacun de nous, constamment nourrie par l’effervescence de l’Amour et de l’Harmonie, demande en retour le respect des Lois Cosmiques, dont la première est de préserver la Vie.

Le corps connaît cette Loi des énergies qui vont et viennent à l’infini dans ce mouvement représenté par la lemniscate. Tout ce qui fait obstacle à cette transformation est contraire à la Vie, en changement perpétuel. Si nous ne la favorisons pas, nous sommes contre.

Le 8 est la magie alchimique au cœur de nos cellules.

C’est donc plus que jamais une Année de l’énergie, de la puissance intérieure, du pardon, de l’expérience et de la transformation.

Il est recommandé de ne pas se figer dans un cadre, ne pas succomber à l’illusion de la sécurité (2×4), pour éviter le danger d’immobiliser l’Esprit.

Transformation, adaptation, ajustement (refaire du juste, modifier, corriger), dans un éternel renouvellement, sont les mots clé.

Lemniscate

La Force, l’Énergie s’incarnent dans la matière, ainsi le potentiel infini est cadré dans une forme, dans l’espace et le temps.

Le 8 est un Archétype complet, tous les Nombres peuvent s’y inscrire, comme sur les cadrans électroniques.

Il offre ainsi l’opportunité de concrétiser nos désirs, en nous proposant un travail de transformation, dont voici quelques pistes :

  • changer les modes de pensées et les schémas dont nous avons hérité qui nous alourdissent et nous égarent, puisqu’ils ne nous appartiennent pas; même si cela nous fait perdre nos repères sécurisants
  • modifier la façon de voir et d’interpréter les épreuves, passées ou actuelles, sortir du cadre 
  • oser d’autres comportements, de façons de vivre, entreprendre des nouvelles expériences 
  • relever des défis, se lancer dans de nouvelles aventures, même au risque d’être déstabilisé car, ne l’oublions pas, c’est uniquement en sortant de notre « zone de confort » que nous pouvons progresser 
  • rester souple et adaptable vis-à-vis des évènements extérieurs, comme admettre que nous les avons attirés ou que ce sont les leçons, voire les « recadrages » de la Vie 
  • apprendre à gérer nos émotions, en les acceptant, les accueillant, les exprimant, afin qu’elles ne nous nuisent pas et ne blessent pas l’autre 
  • aborder des questionnements inattendus pour nous rapprocher de votre nature véritable 
  • oser affronter les vagues de la vie, en gardant les yeux fixés sur l’Étoile de la justesse intérieure et « surfer » sur les eaux mouvantes sans se laisser dérouter 
  • même s’il faut se « mouiller » un peu, l’équilibre ne s’acquiert qu’à force de réajustements constants 
  • créer notre vie, toujours en accord avec notre justesse, en puisant dans l’infini potentiel que l’Univers met à notre disposition sans se préoccuper des opinions des autres ;
  • conquérir davantage notre liberté (le Nombre 5) : celle de penser, de créer, d’évoluer dans nos relations et dans les actes que nous poserons pour nous affirmer davantage ;
  • laisser cette énergie de l’Infini nous traverser, voire nous bouleverser, et surtout nous surprendre 
  • accepter ce qui peut ressortir de sombre car c’est la traversée de nos « ténèbres » qui nous révèle à notre véritable Lumière et fait émerger les pépites d’or, cachées sous les peurs, les doutes et les auto-sabotages 
  • faire une révolution intérieure, en somme, un « grand 8 » afin de laisser tomber ce qui bloque, freine, empêche, tels les schémas obsolètes ou habitudes sclérosantes ;
  • rejoindre notre pouvoir intérieur, afin de réaliser nos rêves, nous engager sur notre voie véritable, et conquérir des espaces inconnus en nous 
  • accepter cette invitation à devenir nous-même, dans la transformation réussie, d’autant que l’année 9 sera celle de la clôture du cycle 

N’oubliez pas que si l’année universelle nous influence tous, les vibrations des années personnelles s’y rajoutent et y donnent une coloration spéciale. Si vous êtes doublement dans l’année 8, alors ses énergies seront encore plus insistantes. Mais les Nombres proposent,… à vous de disposer.

Dans l’étude complète, les années personnelles et universelles sont à analyser dans l’ensemble, avec le chemin de vie, la vibration de vos prénoms et noms, vos cycles de vie et autres, que j’ai  mentionnés dans l’onglet « Numérologie ».

Un petit jeu amusant et instructif

Dans le dessin du 8, l’Énergie s’incarne pour devenir matière. La boucle du haut symbolise l’invisible, l’intangible, le sans forme, l’inaccompli, le mystère… appelons le l’Esprit.

Celle du bas, évoque le niveau physique la forme, le tangible, l’espace-temps, la matière. 

Le passage, le sas est très important car il nous fait prendre conscience du changement de forme, pour correspondre à l’Esprit. Celui-là ne peut se réaliser qu’à travers cette matière dans laquelle il descend pour faire ses expériences.

Je vous en propose une, amusante mais instructive.

Tracez votre 8, en regardant si le haut et le bas sont d’une grandeur semblable, s’il est équilibré et surtout par où vous le commencez.

A la lumière de ce qui est dit sur le dessin du Nombre, tirez vos conclusions, et surtout, sans jugement.

Ensuite, un autre petit jeu : je vous demande de le faire sans regarder le dessin. Tâchez de tracer une suite des 8, sans lever le crayon et si vous n’y parvenez pas… la solution est de commencer en haut de la boucle, là, où l’Énergie fait sa descente.

L'infini des 8

Et ne vous découragez pas, il m’a fallu pas mal de temps pour y arriver… personne n’est parfait… juste perfectible.

Belle et douce Année de transformation à vous

berger elisabeth

tarot psychologique