Ce bulletin vous est transmis avec beaucoup de joie et de passion par : Kantimati / Danielle Clermont   /  www.danielleclermont.com

Mars, le mois des Éclipses et l’Équinoxe : véritable coup d’envoi de 2016 !

Salutations de la part des astres et des étoiles. Salutations chaleureuses du Québec d’où je vous écris. Chers lecteurs, en ce début du mois de mars, j’espère vous retrouvez « tout d’un morceau » et avec « un bon moral qui tient la route ». Question pertinente, car, comme vous l’avez certainement ressenti, les énergies des deux premiers mois de 2016 furent très intenses, fulgurantes, bouleversantes, et parfois très déroutantes !

 

Photo_1_mars

Pour ma part, disons que je garde le cap avec « un relatif bon moral ». J’observe, entre autres, que de maintenir les attitudes et les comportements qui me conviennent, me demande davantage de volonté, de patience et de persévérance qu’auparavant. Ouf.

Lorsque je réussis à voir, à aimer et à écarter les exigences tyranniques de l’égo qui veut toujours « plus, plus, plus et encore davantage », je réussis, du coup, plus facilement à garder le cap : vivre une journée à la fois, vivre une heure à la fois ; accomplir en toute simplicité la petite tâche qui est là devant moi ; vivre intensément le moment présent, avec toute mon attention ; éviter que le mental se balance comme un yoyo, d’un extrême à l’autre, du passé (j’aurais donc dû) au futur (tout à coup que, je devrais).

Le défi actuel est donc de demeurer bien centré, bien enraciné, tout en ayant assez de souplesse et de flexibilité pour se laisser flotter, selon les nombreux imprévus qui peuvent survenir. Et ce n’est pas moi qui vais vous dire qu’en 2016, ce défi est facile à relever et à réussir. « Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage. ». Cent fois dans une journée, je dois porter attention afin de revenir ici et maintenant, accueillir ce qui est, au-delà du bavardage incessant du « mental critique ». Sourire cosmique.

Depuis le début de l’année, je ressens une lourdeur vibratoire particulièrement dense au niveau planétaire ; lourdeur qui, pour les hypersensibles que nous sommes, exige que nous soyons toujours plus vigilants et déterminés afin de continuer d’élever nos énergies personnelles, et celles du collectif.

En parallèle à tout ce brouhaha planétaire, je constate que nous sommes dans un cycle incroyablement intense (un cycle aussi très pointu !) d’ajustements aux nouvelles énergies de la Nouvelle Terre (délestage de mémoires akashiques, exercices de lâcher-prise, détachement, non-jugement, vivre dans le cœur et au point zéro, transmutation, etc.). Tout un beau paradoxe, mais nous ne sommes pas à un paradoxe près ! Clin d’œil cosmique.

Je suis convaincue qu’au-delà de toutes apparences (et de l’illusion de la séparation entre l’extérieur et l’intérieur), nous travaillons fort, comme jamais auparavant, dans des plans et des mondes parallèles (lors du sommeil, lors de nos méditations, lors de nos états de rêveries éveillées) ; et ce, pour notre bien, pour le bien d’autrui et pour celui de toute l’humanité. Il est même possible, probable, que tout ce que nous avons vécu jusqu’à ce jour eut pour but de nous préparer pour ces extraordinaires et historiques étapes de transition.

Tout ça pour dire, chers lecteurs, que, peu importe les symptômes physiques, émotionnels et/ou spirituels qui nous affligent en ce moment (et il y en a !), plus que jamais nous devons nous nourrir de belles pensées, de bonnes paroles d’encouragement et de félicitations et d’un authentique amour de soi ♥

Quelle époque ! N’est-ce pas !?! Époque pour le moins passionnante et « pas banale, pas pen toute » (expression québécoise) ! Justement, sur cette époque, avant d’étudier le ciel astrologique de mars 2016, voici un petit détour des plus intéressants :

Au fil de toutes ces années où j’ai publié des bulletins mensuels, rarement ai-je constaté, comme en ce début 2016, une telle unanimité dans les propos utilisés par mes collègues « messagers » pour décrire l’état actuel des énergies et des influences cosmiques ! À preuve, je partage ici quelques extraits de textes inclus dans l’annexe 3 de ce bulletin. Voyez par vous-même à quel point les mots sont percutants et similaires dans leur énoncé :

  • « Si je vous demandais de qualifier les deux derniers mois, quelle image, quelles sensations vous viendraient à l’esprit ? Personnellement, si je devais qualifier ces deux derniers mois, l’expression « mode essorage d’une machine à laver » me vient spontanément à l’esprit. Depuis le début de l’année 2016, les énergies se déchaînent. Vous le sentez ? Prises de conscience, rencontres, transformation physique… Tout, dans notre vie, est passé au crible de cette fantastique énergie de nettoyage que nous ressentons tous, à plus ou moins grande échelle, chacun dans les domaines de nos vies où le nettoyage est nécessaire : alimentation, relations, pensées, croyances, profession, etc… Personne n’y échappe ! » Caroline Grave / http://chevalsoleil.net/2016/02/27/la-vague-de-nettoyage-energetique-actuelle-cette-benediction/
  • « Avez-vous souvent l’impression de vivre comme dans un autocuiseur ou d’être emporté dans un bolide, dont vous n’êtes pas le pilote, mais qui se déplace à toute allure, ce qui vous donne l’impression que vous ne pouvez plus rien contrôler ?  Bien que vous ne sachiez pas de quoi il s’agit, c’est la manière que l’espèce humaine ressent présentement que quelque chose d’important va finir par se produire et qui va changer sa présente réalité du tout au tout. » Bertrand Duhaime / http://www.arcturius.org/chroniques/contempler-votre-divinite/
  • « Mars annonce un tout nouveau commencement – non seulement pour l’année 2016 mais il clôture également les quatre derniers mois. Novembre et Décembre ont été des mois très puissants, chaotiques et intenses pour la planète de plein de façons différentes, ce qui a eu quelques effets secondaires pour beaucoup de personnes en Janvier. Nombreux sont ceux qui ont déclaré se sentir léthargiques avec peu d’énergie, avoir traversé beaucoup de densité, ou eu des expériences plus difficiles – que ce soit en eux ou bien dans le monde extérieur – et Février a perpétué cela, mais avec un va-et-vient d’énergies plus important. »  Lee Harris / https://translightml.wordpress.com/2016/03/04/2055/
  • « Je ne sais pas si comme moi vous le ressentez, mais cette année semble porteuse d’une énergie de transformation puissante, pouvant se traduire par des effondrements, des pertes, des reconstructions. Nous passons par des cycles de grande vigueur où nous nous montrons très actifs, très dynamiques puis nous nous sentons envahis de fatigue et d’épuisement. Il semble que nous ayons du mal à doser notre énergie, notre force vitale. Au plan émotionnel, nous sommes secoués et mis face à des situations qui nous obligent à réagir, à nous affirmer, à devenir acteur de notre vie et non plus spectateur. Tout semble se précipiter, s’enchaîner sans que nous ayons le temps de faire une pause, de respirer. » Anne-Marie Cutino/ http://www.arcturius.org/chroniques/eclipses-mois-de-mars-2016-lequinoxe-de-printemps/

NB : je recommande fortement de prendre le temps de lire les textes inclus en annexe 3 du bulletin. Ce mois-ci, ils sont tous particulièrement pertinents et aidants, avec des propos parfaitement complémentaires au contenu du bulletin, et aussi de bons conseils.

Sur ce thème (celui des énergies intenses, fulgurantes, etc.), le mois de mars 2016, avec ses deux Éclipses majeures et le Portail de l’Équinoxe, ne fera pas exception ! Mars 2016 sera donc dans la continuité de janvier et février, mais avec une saveur unique et toute particulière, celle du mois qui, dans l’ensemble de l’année, aura le plus de puissance et le plus grand pouvoir de transformation !

www.danielleclermont.com