Cercle du 12 du 6 janvier 2021 1ère partie

https://kryonmasters.com/free-hw/

Salutations très chères, je suis Kryeon du Service Magnétique. Je l'ai déjà dit auparavant. Il y a tant de gens qui voudraient demander à ceux que je représente et qui sont de l'autre côté du voile, s'ils sont vraiment conscients de ce que l'humanité traverse ? Et la réponse est : plus que vous ne le pensez. Et la raison en est la suivante : parce que vous nous avez séparés si complètement, vous avez fait de nous quelque chose qui est en haut et vous qui êtes en bas. Vous avez érigé une barrière, un mur, souvent entre la Source Créatrice et vous-même. Vous pouvez voir cette barrière très clairement lorsque vous regardez les protocoles et les doctrines des nombreux groupes de spiritualité, doctrines et religions sur la planète. Il y a tant de culte et de révérence envers ce que vous considérez comme si sacré, mais vous ne l'incluez pas comme étant une partie de vous aussi. Mes chers, nous l'avons déjà dit : vous êtes un morceau du Créateur. Et c'est la vérité. C’est peut-être la plus grande vérité que nous ayons jamais dite et nous l'avons répétée pendant 30 ans. Il n'y a pas de séparation. Nous sommes tellement conscients de ce que vous vivez parce que nous le vivons avec vous. En effet, vous n'êtes jamais seuls. En effet, vous êtes très aimés. En effet, il y a quelque chose entre nous qui est plus qu'une simple relation. À l'intérieur de vous, au niveau cellulaire, vous pourriez même dire que les plus petits morceaux importants de vous, même l'ADN, les plus petits sont des morceaux multidimensionnels du Créateur lui-même, faits à son image. Vous avez entendu cela. L’image est l'amour. Vous êtes tous l'image de l'amour.

Je voudrais parler aujourd'hui de l'une des quatre choses suivantes. C'est une série pour ce mois. Et je vais l'appeler « les quatre visages de la peur ». Tout de suite, il y aura ceux qui écoutent cette émission et qui diront : « Eh bien, attendez une minute, je ne suis pas abonné et cela va m'exclure des autres messages et ce n'est pas

possible ». Écoutez. J'ai dit à mon partenaire il y a des années que chaque message que je fais devrait être gratuit, qu'il devrait y avoir une méthode pour les rendre gratuits pour le monde entier, que le plus de messages qui sont enregistrés devraient être offerts et ils le sont. Il y a un endroit sur le site web de mon partenaire où vous pouvez aller et entendre tout ce que nous avons déjà canalisé. Il y a un message chaque mercredi lors des cercles de guérison et ils iront effectivement à cet endroit. Vous finirez par les voir tous. Ne vous sentez donc pas exclus car je vous présente le numéro un des quatre et vous pourrez les entendre tous les quatre si vous le souhaitez. Le sujet : les quatre visages de la peur. Je dis les visages car c'est ce que vous regardez. Je n'ai pas dit les attributs parce que cela donne peut-être un peu plus d'importance à cela, un visage. Que savez-vous d'un visage ? Tout est une métaphore. Mes chers, dois-je vous dire encore une fois que, même dans la canalisation, même dans les messages, même dans la langue que vous entendez, ce sont des métaphores. Je dirai beaucoup de choses qui semblent étranges jusqu'à ce que vous compreniez la métaphore.

Que savez-vous d'un visage ? Tout d'abord, vous reconnaissez un visage et vous pouvez voir quand un visage est amical ou non, mais chaque visage est modifiable. Vous pouvez sourire. Vous pouvez froncer les sourcils des quatre visages de la peur.

Maintenant, pourquoi parlerais-je de la peur alors que nous avons les modalités de guérison que nous présentons ici, où le sujet du jour est la guérison ? Pourquoi parlerais-je de la peur ? Cela semble être le contraire de la guérison. Alors je vous le répète, pendant toutes ces années, nous avons dit ces choses et il s'agit maintenant d’en arriver à un point d'attention, un focus. Voici la déclaration. Vous devriez l'entendre encore une fois. Le contraire de la guérison est la peur. Si vous avez peur, très chers, rien de ce qui est présenté dans ces programmes ne peut vraiment contourner cela. C’est le visage que vous avez choisi pour vous-même. Ce visage particulier, très chers, est un visage qui interrompra presque tout ce que nous pouvons vous donner. Nous ne pouvons pas dépasser la peur. Vous pouvez dépasser la peur. Elle arrête tout.

« Kryeon, tu veux vraiment dire qu'il y a une barrière, même avec une bonne santé et une bonne nutrition et toutes ces choses ? » Oui, c'est ce que je vous dis. Parce que la vraie guérison se fait avec la conscience et non avec des objets et pas uniquement avec des remèdes. Cela a à voir avec le fait que votre conscience est d'accord avec ce que vous faites afin d'envoyer à votre corps des messages d'espoir et de joie, de compassion et de guérison et si vous avez peur, tout s'arrête simplement à ce mur appelé la peur.

Quatre visages. je veux parler du premier. C’est celui de la 3d. C'est celui de la dualité. C’est le plus fondamental et il y aura ceux d'entre vous qui diront : « cela ne peut pas changer, cela ne peut pas changer ». Oh que si, cela se peut ! La survie. Vous êtes nés avec les peurs qui accompagnent la survie de façon intuitive. Vous êtes nés avec la peur du noir, la peur d'être mangé. Vous dites : « Attendez une minute. Nous ne serons pas vraiment mangés parce que cette peur va de l'ancienne époque où l'on avait peur, d'être mangé par le tigre du Bengale, à celle d'être mangé par ses pairs ou par sa situation ou par ceux qui l'entourent ou par ses concurrents ». Voyez-vous où je veux en venir ? C'est la peur d'être mangé par ce que l'on ne peut pas contrôler. Il y a plus. La peur de ne pas survivre ensuite parce que l'on n'est peut-être pas assez bon. Ce sont des instincts de survie de base, vous pourriez dire. Un psychologue dira : « C'est exact, vous venez avec cela ». Toute mère le sait. Combien de temps vous faut-il pour comprendre que chez cet enfant que vous avez, que vous regardez et que vous aimez tant, il y a toutes les choses que vous ne leur avez jamais enseignées. Il y a de la jalousie, de la rage, de la compétition, de l'avidité et tous ces instincts de base, l'immaturité, pas encore d’élégance. Tout est là et vous ne leur avez rien demandé ou enseigné pour les faire entrer dans cette modalité, c’est venu avec le reste n'est-ce pas ? Vous savez que j’ai raison.

Maintenant, ce que je vais vous dire, c'est que nous allons parler de solutions. Tout d'abord, une déclaration. Même si ces choses sont instinctives et que vous arrivez avec, ce sont des programmes. C’est tout ce qu'ils sont. Appelez-les des engrammes si vous voulez. Ils sont gravés dans votre psyché et ils ne sont pas câblés. Il y a une différence. Il n'y a pas grand-chose qui est câblé en vous, sauf la façon dont votre corps

fonctionne. Tout le reste, en particulier dans la conscience, est un programme. Vous arrivez avec un héritage de l'énergie de la planète qui se superpose à vous. Tout ce qui s'est passé avec la conscience basse et haute et la dualité depuis des éons est gravé sur vous et vous arrivez effrayer. C'est un programme et comme tous les programmes que vous avez entendus dans ces émissions, toutes les choses peuvent être réécrites. Cela est ré-écrivable. C'est intéressant. Pourquoi cela se montre-t-il ainsi ? C'est presque comme ce que vous voyez avec l'huile et l'eau, mes chers. Vous pouvez avoir un verre d'eau et un peu d'huile dessus et l'huile reste dessus. Disons que vous regardez le verre d'eau qui est une métaphore de votre conscience lorsque vous arrivez sur la planète et que l'huile représente toutes les choses négatives qui sont dessus. Ce n'est qu'une fraction du fluide de la majesté, de la joie, de la compassion qui est en dessous de cette huile qui flotte juste au-dessus. Vous devez passer à travers l’huile. Vous devez gratter cela. Vous pouvez le réécrire, mais il flotte sur le dessus et c'est la première chose que vous vivez et que vous devez traverser.

Je veux vous raconter une histoire. C'est l'histoire d'un enfant. L'enfant restera sans nom, une petite fille. Je veux vous dire ce qu'elle a vécu et ce qu'elle a fait parce que c'est une petite fille sage. Vous pourriez dire que cette petite fille savait en quelque sorte comment les choses fonctionnent et qu'elle a compris par elle-même. Une nuit, elle est allée se coucher et lorsqu'elle s'est réveillée au milieu de la nuit, pour une raison quelconque, elle a regardé en face et elle a eu des frissons parce que dans le fauteuil qui était dans sa chambre, il y avait une créature horrible. Elle pouvait distinguer presque toutes les nuances de son visage, de son corps, et cette créature ne faisait que la regarder, elle ne bougeait pas, elle la regardait simplement. Sa mère est entrée dans la pièce parce qu'elle gémissait, elle a allumé la lumière et elle a réalisé que le monstre était un tas de vêtements usagés qu'elle avait simplement mis sur la chaise, que son imagination et sa peur avaient créé toutes ces choses dont elle était certaine qu'elles allaient bondir de la chaise et la manger ou pire. Et que toutes les choses qu'elle avait créées étaient là. Quand sa mère a éteint la lumière, il est intéressant de noter que le monstre est revenu dans son esprit et qu'elle a réalisé que c'était quelque chose qui allait se reproduire encore et encore. C’était impossible pour elle d'aimer réécrire cela, c'était instinctif et pourtant, qu'est-ce qu’elle a fait ? Je veux que vous écoutiez attentivement. Elle a créé un ange. Que ce soit un tas de vêtements ou quelque chose qu'elle a accroché à la porte, cette création a remplacé tout ce qui était sombre et quand elle s'est endormie et que la lumière fut éteinte, elle pouvait regarder cela et dire : « Cher ange - et elle lui a donné un nom - que rien d'inapproprié ne me soit présenté ce soir, ni dans mes rêves ni dans ma chambre, parce que je suis protégée. » Quelle petite fille sage !

Et vous ? Tout cela n'était qu'une métaphore et concernait un enfant. Et vous, maintenant ? Pouvez-vous créer quelque chose qui dise : « Je suis magnifique et rien de ce qui est arrivé n'est plus puissant que ma magnificence, rien de ce qui est arrivé avec ma naissance, que j'appellerais la peur de l'obscurité ou l'une des phobies, tout cela est ré-écrivable et je le réécris parce que ma magnificence brillera à travers tout ce qui est sombre ». Est-ce que cela fonctionne ? Oh oui ! Tout comme la petite fille. Cela fonctionne si bien parce que vous vous créez vous, en réécrivant les choses

inappropriées qui sont arrivées, qui ne vous reflètent pas du tout, et qui ne reflètent pas du tout votre magnificence.
C'est juste le début de ce que vous pouvez faire, comme je l'ai décrit pour les trois autres peurs, vous allez trouver une solution similaire pour chacune d'entre elles, mais elles sont toutes sous votre contrôle. C’est l'humain magnifique que je connais et c'est ainsi.

Kryeon.

Vous pouvez diffuser librement cette traduction, à condition que le texte soit partagé intégralement, sans modification, et que la mention suivante soit ajoutée ainsi que le site web https://www.nancycote.ca/Kryeon/ : Traductions par l'équipe bénévole officielle

approuvée par Kryeon : Sandrine Fanès, Hélène St-Pierre, Alya Kaddour et Nancy Côté.